ARTE VIVA
La galerie d'art contemporain
d e  l ' o u e s t   p a r i s i e n

 

Galerie d'Art


 


A La Rencontre de

 

Eleonora
BRUCK



Née en 1957 à Belgrade en Yougoslavie et décédée en 2004 en France Nationalité britannique

« De cette chaude nuit d’été 1957, je ne me souviens que de ma sortie dans ce monde.
A 4 ans, je fais mes premiers pas vers la liberté. Avec ma sœur de 5 ans, on s’échappe de la garderie pour traverser la ville de Belgrade et rentrer à la maison où on était mieux.
6 ans, le premier jour d’école et mes parents qui arrivent après un long voyage… 6 ans, mon premier voyage à l ’étranger : l’Algérie. Avec mes parents : papa qui travaille et maman qui s’épuise pour m’inculquer l’apprentissage de la lecture. Alger, souvenirs chaleureux et frais comme la glace à la pistache (je n’avais jamais vue de glaces, ni de pistaches). Dans le grand immeuble où on habitait, nous étions une petite bande de copains qui jouions ensemble. Ma sœur et une autre fille yougoslave me sauvaient des leçons pénibles de la lecture pour que je fasse la traduction entre elles et nos nouveaux copains algériens. Non, je ne parlais ni le français ni l’arable, mais c’est là que j’ai appris mes premiers mots de français « Deux kilos de pommes de terre s’il vous plaît .» A 8 ans ma mère meurt dans un accident de voiture d’où je sors sans même un bleu. Ma vie change pour toujours avec ce souvenir imprimé à jamais.
A 10 ans, à l’école, l’institutrice demande une rédaction sur « la patrie ». Je réponds : « ma patrie, c’est le monde. » A 13 ans, je quitte la Yougoslavie pour aller à l’école en Angleterre, après pour aller à l’école en Afrique, et après, encore en Angleterre.

C’est la décision de m’inscrire à l’école des Beaux-Arts en Angleterre qui, enfin, donne un sens à ma vie. Depuis, c’est pareil, je cherche et des fois je trouve ce qui me permet de chercher à nouveau… » E. BRUCK

 

Sur la route des parfums

Les enfants d'Eléonor Bruck dans le jardin météorique
imaginé par le designer Jean-François Frering

"Les enfants", grès et bronze H.90 cm, 80 cm et 100 cm

 

 

Edition d'Art en bronze des oeuvres d'Eleonora BRUCK

Mascottes de la galerie ces trois enfants nous ont raconté une histoire : ils souhaitaient rester ensemble après le départ de leur maman Eleonor Bruck, décédée prématurément. Leur désir était aussi d'apporter le bonheur dans plusieurs maisons et ils nous ont inspiré l'idée de lancer une édition d'Art en bronze, numérotée à 12 exemplaires. Ainsi chacun des enfants en bronze peut être acheté séparément, les pièces uniques en grès restent ensemble.

Le lien s'est fait tout naturellement avec l'association SOS Villages d'Enfants dont la vocation est de garder l'unité familiale lorsqu'une fratrie se retrouve sans parents.

Parrainage En savoir plus sur SOS Villages d'enfants

Nous avons décidé qu'une part du prix des sculptures soutienne cette association. Habilitée à émettre un reçu libératoire pour chaque don reçu et reconnue d'utilité publique, le don enregistré génère une économie d'impôt de 75 % de son montant.

Le plaisir d'acquérir une de ces sculptures s'associe au plaisir de soutenir cette noble action au service de l'enfance et de bénéficier d'une déduction fiscale substantielle.

Vous pourrez exprimer vos préférences pour la couleur de la patine. Nous vous proposons avec plaisir de vous accompagner à la fonderie pour assister à cette dernière étape de la réalisation de votre sculpture, magnifique moment où la sculpture devient complètement la vôtre, UNIQUE. Un premier acompte permet d'enregistrer votre commande, le solde étant réglé à la livraison (le délai est environ deux mois en fonction du calendrier de la fonderie). Modulations de règlement possibles. La grille de prix ci-dessous inclut une réduction de - 5 % pour l'achat de deux éditions en bronze, - 10 % pour trois éditions en bronze.

 

 

Reportage chez le fondeur :


"Ma rencontre avec l'argile fut un amour dès le premier contact. Substance noble pure, vive et obéissante sous mes mains, l'argile m'a indiqué la direction de mon art.

Portrait d'Eléonora BRUCK

Plus besoin de faire de compromis et de méditations : entre moi-même et la substance
il n'y avait rien que l'âme qu'il fallait transmettre à l'argile par le simple contact des doigts.
Cet acte si simple m'a fasciné pour toujours.
La façon dont je travaille l'argile est l'une des plus anciennes et des plus spontanées - par la superposition de simples spirales,... .
Pour moi c'est le contact le plus direct avec la matière et la manière la plus facile de contrôler les processus.

La toute nouvelle sensation du cercle et de la spirale que j'ai sentie m'a aidée à trouver dans la poterie une qualité méditative dont le sens dépasse de loin le traditionnel dilemme de la forme. la question de l'Âme dont j'ai parlé auparavant fut ouverte : le processus spontané de la circulation en spirales, le rythme de son déroulement, a pris un caractère rituel et magique, évoquant le mouvement circulaire universel."Eleonora BRUCK





25 RUE TREBOIS
92300 LEVALLOIS PERRET
FRANCE
+33(0) 1 47 37 66 37
arteviva@wanadoo.fr
Plan du site
Liens